Le Moniteur

C’est un exercice difficile que de récompenser une poignée de candidats et de faire un bataillon de déçus… Deux cent vingt-cinq dossiers, toutes catégories confondues, ont en effet été présentés au jury des Ajap 2014, réuni ces 1er et 2 avril, à Paris. Placé sous la houlette d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, il était coprésidé par Jacqueline Osty (Prix du paysage 2005) et Marc Barani (Grand Prix national de l’architecture 2013). Alors, sur quels critères choisir, et dans quel but ? Pour Jacqueline Osty, il s’agit surtout « d’évaluer la justesse d’une démarche et de valoriser une profession engagée, grâce à l’émergence de talents nouveaux pour lesquels chaque proposition est une expérience particulière, un voyage à travers les échelles, du proche au lointain ».

le moniteur ajap